La médaille d’or du tourisme pour Jo Cruz

mardi 7 octobre 2003.
 

La médaille d’or du tourisme pour Jo Cruz

C’est un homme de relation, un sportif, un historien, qui se voit attribuer cette distinction.

Titulaire en 1995 des "bravos de l’accueil" , une distinction remise à l’époque à Paris par Bernard Pons alors qu’il était ministre de l’équipement et du tourisme, Joseph Cruz-Mermy vient de se voir attribuer la médaille d’Or du tourisme. "Jo" comme on l’appelle affectueusement est né le 28 avril 192O à Châtel ; il jouit dans la station d’une considération, d’une reconnaissance pour tout ce qu’il a fait dans les fonctions de secrétaire du comité des fêtes pendant de nombreuses années où il a joué un rôle d’animateur auprès des bénévoles et de coordination avec l’office de tourisme lors des manifestations. Il a animé et accompagné des soirées en alpages, des journalistes de la presse écrite, la radio, la télévision, que ce soit à pied ou en ski, puis des délégations de la ville jumelée de Mont-Tremblant (Canada). Il a très souvent présenté la vie des habitants de la station aux enfants lors de soirées, expliquant ainsi la dureté de l’existence en montagne, il s’est laissé aller à des confidences de jeunesse et fait apprécier la beauté des sites, la solidarité des hommes de montagne. En 1997 il organise le 50ème anniversaire du tourisme à Châtel avec une équipe de copains appelés à l’époque "les têtes blanches" ; ensemble ils ont lancé des recherches sur l’histoire de la commune, puis il s’en est suivi des recherches généalogiques ce qui donna naissance à une association. Jo a lancé avec les agriculteurs, en collaboration avec le Syndicat d’Élevage, le "Charivari" qui se déroule en mars, ainsi que la foire aux Sonnailles que l’on retrouve à la Belle Dimanche une grande fête des alpages en août.

Randonneur et skieur

Jo Cruz a été un précieux collaborateur pendant 25 ans des directeurs de l’office de tourisme de Châtel mais également de la Vallée, il fut présent dans de nombreux salons en faveur de la promotion de sa station mais aussi du domaine skiable des Portes du Soleil. Beau parcours de cet enfant du pays monté à Paris pour y gagner sa vie. "Je voulais être hôtelier" nous précise t’il, il fut un brillant agent commercial d’une conserverie bretonne, puis en 1967 il revient pour monter, à l’aide de son épouse, l’agence immobilière Cruz maintenant tenue par son fils Jean-François l’actuel premier adjoint au maire. Jo fait l’admiration de son allure sportive ; il pratique toujours les sorties ski en peau de phoque, il a organisé, pratiqué les raids des Portes du Soleil, avec l’équipe des "Contrebandiers". Il est membre assidu des activités de Randoévasion dont il est le président d’honneur, un vrai jeune homme qui a une vie saine et qui entretient sa forme par une gymnastique quotidienne. Joseph Cruz-Mermy n’est pas de ceux qui emploient le "y a qu’a" : c’est un fonceur, un fidèle aux qualités humaines que chacun lui reconnaît, c’est aussi un historien qui puise dans les archives, revues, journaux, l’histoire de Châtel, les plus jeunes le consultent, il s’est constitué des documents qui resteront la mémoire vivante de la station. Prochainement, une cérémonie sera organisée où il recevra officiellement cette médaille d’Or ; déjà les nombreux témoignages de félicitations, de sympathie, d’affection, arrivent et avec pudeur il ajoute "cela fait chaud au cœur".

(JPEG)
Répondre à cet article