En Vallée d’Abondance, deux alpinistes bloqués au Mont-Chauffé

mercredi 1er octobre 2003.
 

En Vallée d’Abondance, deux alpinistes bloqués au Mont-Chauffé

Après l’intervention dimanche midi pour secourir une femme ayant glissé sur la Via Ferrata d’Abondance, les gendarmes locaux étaient informés en fin d’après-midi par le 112 que deux alpinistes se trouvaient en difficultés dans une montée à 1950 mètres d’altitude entre le Pas du chien et le sommet du Mont-Chauffé à 2095 m. Un couple venu du Jura, bien équipé, des habitués de l’escalade avait décidé d’effectuer cette ascension du Mont-Chauffé, référencée dans une revue spécialisée pour ce type de sortie. Vers 18 heures avant la tombée de la nuit, ils se rendirent compte que la montée prendrait plus de temps que prévu et qu’à un moment ils ne pourraient plus évoluer. Ils donnèrent l’alerte à l’aide de leur portable qui fut répercutée au Codis, puis à la Gendarmerie, et même chez les voisins suisses. Devant les difficultés d’accès l’hélicoptère du Peloton de gendarmerie de haute montagne de Chamonix, fut sollicité, les spécilaites du secours en montagne durent hélitreuiller les deux alpinistes et les redescendre au chef lieu de canton où ils se remirent de leur frayeur. "J’ai été trompé par un manque de précision sur cette montée par une revue spécialisée" déclara l’homme aux gendarmes, déçu que cette journée se termine ainsi, une mésaventure dont il se serait très bien passé. Pour mémoire la semaine passée deux autres sauvetages furent engagés l’un vers le Mont de Grange, le second aux Cornettes de Bises ; les conditions météo sont favorables mais cela devrait faire doubler de prudence sur la rapidité de la tombée de la nuit.

Répondre à cet article