Vingt ans déjà d’amitié avec Boersch

mercredi 24 avril 2002.
 
C’est fortuitement que se sont rencontrés en 1980 les deux maires de Châtel et Boersch, dans un restaurant de l’aéroport Bâle-Mulhouse, l’un accompagnant une sortie des pompiers et l’autre un voyage de mamans, qui celles-ci attaquèrent les vaillants soldats du feu à la valse, la rumba, le tango etc...Afin qu’il existe la trace de ces vingt ans, André Crépy et Gérard Lhemann, les anciens maires ont rédigé l’historique de toutes ces années, qu’ils ont remis à Pierre Anglade président de l’association de jumelage en demandant qu’un exemplaire figure dans chacun des registres des villes jumelées « afin que les générations futures connaissent l’historique du jumelage » écrivent-ils. Voici quelques points forts de ce jumelage : Avril 1962, cérémonie du jumelage à Châtel qui reçoit en cadeau un fronton de tonneau décoré et un tableau en marqueterie représentant la place de Boersch, les parrains étant Joseph Maxit, maire honoraire de La Chapelle d’Abondance et Alphonse Troestler, maire de Molsheim, conseiller général ; en octobre de la même année c’est la confirmation du jumelage à Boersch qui se voit offrir une cloche coulée et une génisse emmenée par Simon Rubin adjoint, et baptisée « La Châtelaine ». En 1984 les vignerons de Boersch firent une étiquette cuvée des « Portes du Soleil » de 50 000 bouteilles sur l’Alsace et les secteurs des Portes du Soleil. Fernand Messmer et Francis Vuarand les chefs de corps des pompiers des deux villes, l’abbé Gay avec les enfants furent des pionniers des échanges. Pour pérenniser le jumelage il fut institué une invitation d’hébergement de trois jours aux jeunes mariés, les familles Lehmann et Crépy organisaient les voyages, excursions et hébergements. De nombreuses sociétés furent hébergées gratuitement à l’hôtel « le Savoy ». Les associations châtelanes : harmonie, chorale, pompiers, football, sorties fêtes des mères et les Veillorets, sont allées à la découverte de la ville soeur. En 1988 Châtel obtient l’accord du tour de France pour être dans la caravane publicitaire, l’itinéraire est dévié dans le centre de Boersch ce qui permet de distribuer des dépliants sur les villes jumelées et de la Chapelle d’Abondance partenaire dans cette initiative. En 1990 les habitants des deux communes se retrouvent pour des grands lotos de solidarité pour offrir une voiture adaptée à un employé accidenté et l’année suivante c’est l’installation du chauffage central dans l’habitation d’une famille ayant deux enfants atteints de la mucoviscidose. Yvon Chaloyard journaliste et Joseph Ott furent associés à cette page de l’histoire. « Ce résumé n’est pas une autosatisfaction, mais c’est simplement pour vous dire que rien ne se fait sans le dévouement de personnes. Nous souhaitons que cela continue dans la bonne entente et l’amitié pour nos deux communes. Ce sont nos voeux les plus chers car Châtel est aujourd’hui pour Boersch et sa région, le "Rimini des Alpes". Vive Boersch, vive Châtel ! « concluent ceux qui furent maires de 1971 à 2001.