CHAPELLE SAINT MICHEL

Situation : Sur la fontaine

* Saint Michel :

  • Le plus grand des anges dans les traditions juive et chrétienne.

  • Il est invoqué contre le mal, et lors des décès pour assurer une bonne mort.

  • Patron des soldats                  Fête : Le 29 septembre

Histoire : Protecteur d'Israël dans la bible, il devient protecteur de l'Eglise.

Représentation : On le représente soit en guerrier combattant le dragon, soit en peseur des âmes.

 

Chapelle Notre-dame et saint Michel

* La chapelle :

1.      Fondation : Le sieur Michel Favre des Crest, notaire ducal de la dîme rie de Charmy en 1622, fait construire à ses frais la chapelle qu'il dédie à Notre-dame et à saint Michel, son patron, et il la dote d'un capital qui assurait un revenu annuel de 300 florins pour l'entretien et la célébration des messes. De plus il s'engage à maintenir le bâtiment.

2.      Indulgence : A la demande du curé et du chanoine Jean Moccand, François de Sales, prince-évêque de Genève, accorde une indulgence de 40 jours pour ceux qui, le jour de la fête de saint Michel, prieront Dieu pour notre saint Père, le bon état de l'Église et les princes chrétiens.

3.      Extérieur : D'abord couvert en tavaillon, le toit est restauré en 1762 et reçoit une couverture en fer blanc. En 1985, pour parer aux accrochages des camions, le toit est modifié. Une niche est pratiquée  pour recevoir la statue de saint Michel.

4.      Mobilier : L'ancien autel a disparu, on y installa au XIXe siècle l'autel actuel en bois peint. Deux statues, le Sacré-cœur et Notre-dame, provenant de l'ancienne église de Bonnevaux, y ont trouvé place.