Formes  et formations karstiques au sommet du Mont de Grange.

Les formes karstiques sont dues à la dissolution par les eaux des roches calcaires de la Brèche supérieure. L'importance des précipitations, la fonte lente de la neige, les phases plus froides qui ont régné au Quaternaire, mais aussi la présence de roches calcaires pures à 80-90 % dans la Brèche Supérieure ainsi que des diaclases* et des failles nombreuses en bordure du plan de chevauchement expliquent pour une bonne part la présence de ce relief karstique.

Croquis: Le karst sommital du Mont de Grange

Un grand couloir karstique se trouve sur le sommet, ce qui lui donne la forme d'un "cratère". Dans ce couloir recouvert de pierrailles existe un début de formation de puits à neige, quelques petites dolines* qui se succèdent et quelques lapiés* de petites tailles.

Photo: B. Guffroy Micro-doline au sommet du Mont de Grange,

présence de gélifracts et d'argile limoneuse de

décalcification.

La roche calcaire de la Brèche Supérieure est fortement diaclasée* sur le sommet, la neige persiste pendant la plus grande partie de 1'année et ses eaux de fonte froides attaquent le calcaire de deux manières :

L'analyse d'un échantillon du résidu de dissolution, dans une des petites dolines du couloir karstique, nous montre une texture limoneuse puisqu'il existe 20% d'argile, 45% de limon fin, 15,75% de limon grossier et 19,25% de sable. La courbe granulométrique de la fraction sableuse montre un faciès logarithmique donc un dépôt en vrac, cependant nous ne tirerons pas plus de renseignements de celle-ci car la fraction sableuse n'est pas représentative au sédiment.

L'analyse calcimétrique est encore plus intéressante puisqu'on ne détecte que 0,22% de C03CA dans cet échantillon, autant dire que c'est insignifiant.

Nous pouvons donc conclure sur la présence d'une argile limoneuse de décalcification, ce qui confirme la dissolution des roches calcaires dans ce couloir karstique.

Les petits lapiés* s'expliquent par la présence locale d'un pendage très relevé de la couche de calcaire de la Brèche Supérieure ainsi que par la fracturation importante de la roche.(B.G.)

Vocabulaire:

Gélifraction (synonymes : Gélivation ou cryoclastie.):Fragmentation d'une roche sous l'effet du gel de l'eau contenue dans ses fissures.

Gélifracts: Les fragments détachés des roches, sous l'effet de la gélifraction, sont des gélifracts.

Diaclase: Fissure dans une roche dure.

Dolines:Dépression fermée de taille moyenne ou petite, de forme circulaire et de profondeur variable.

Lapiaz, lapiés: Rainure plus ou moins profonde résultant de la dissolution du calcaire en surface.

Copyright © valdabondance.comIDDN Certification