Le ravinement du ruisseau des Masses

Lieu d'observation: Versant du Linga, vers Sous le Va.

CROQUIS DU TORRENT

Le torrent est constitué de trois parties distinctes sur une longueur d' un kilomètre. A l'amont, entre 1650 m et 1830 m se trouve un vaste bassin de reception de couleur claire. La pente moyenne étant de 72%, les phénomènes de glissement et de ravinement sont importants et cela d'autant plus que la roche schisto-gréseuse de la nappe Supérieure des Prèalpes n'est pas très resistante. L'existence de nombreuses fissures sur les bords du bassin de reception montre que ce dernier a tendance à s'agrandir.

Le chenal d'écoulement du torrent traverse une partie des couches géologiques de la nappe de la Brèche avec, de l'amont à l'aval, les flyschs gréso-calcaires, les flyschs inférieurs et les calcaires de la brèche supérieure. La pente moyenne de ce chenal reste forte avec 64% en moyenne, cela explique son creusement par les matériaux arrachés à la montagne.

Enfin à l'aval,se trouve le cône de dejection qui a repoussé la Dranse en rive droite. Les matériaux sont abandonnés à cet endroit car la brusque diminution de la pente (35%) réduit la compétence du torrent.

Il existe un risque naturel non négligeable d'obstruction de la Dranse suite à une lave torrentielle (coulée boueuse) ou d'un écroulement de la paroi rocheuse qui fait face au cône de déjection.

Le chaos de blocs et le cône de déjection recouvrent de la moraine, ils se sont donc mis en place après le retrait du glacier. B.G.

Compétence: Capacité d'un cours d'eau à déplacer des matériaux.

Copyright © valdabondance.comIDDN Certification