La colombe

(Synthèse réalisée à partir des informations diffusées lors de l’exposition sur les colombe de 1999 à la Maison du Val)

Localisation

 EN Haute-Savoie, c'est principalement dans la vallée d'Abondance et aussi sur le Pays de Gavot que l'on fabrique toujours des oiseaux de bois au plumage déployé. Pour réaliser ces oiseaux de bois, il faut deux morceaux d'épicéa assemblés à mi-bois pour former d'une part la tête, le corps et la queue, d'autre part les ailes. C'est surtout par les plumes des ailes et de la queue ouvertes en éventail que ces oiseaux se font remarquer. Cet objet d'art populaire se retrouve aussi dans la vallée de Morzine, aux Gets, dans la vallée du Giffre, en Suisse, en Allemagne, Autriche, République Tchèque, Pologne, Norvège, Suède, Finlande, Russie, aux Etats-Unis et au Canada (voir La Colombe des Laurentides).

 

 

Cliquez-ici

La fabrication des colombes- (Photo Patrick Brault, Abondance)

Page suivante

L’oiseau en bois, souvent nommé « colombe », est considéré dans les vallées de ces régions comme un objet de tradition locale. La colombe était autrefois sculptée par les bergers dans les alpage en gardant les troupeaux ou lors des longues veillées en hiver. Cette colombe étaient placée à l'intérieur des chalets et suspendue près de la cheminée, dans la cuisine ou dans la pièce commune. Elle était considérée comme porte-bonheur. Aujourd'hui, la colombe garde cette fonction et est aussi un objet décoratif. 

Fabriquée surtout par des « anciens » qui la vendent épisodiquement aux habitants de la vallée et aux touristes, mais aussi par quelques jeunes de la région, il n'est pas a priori un objet à vocation touristique.